Alexandre Pierquet est journaliste – chroniqueur pour la radio et la presse écrite. Mais s’il fallait tenter de délimiter sa personnalité, il faudrait d’abord dire qu’il est un amoureux de la route et des possibles voyages qu’offrent ses courbes. Il est l’auteur de plusieurs guides de voyage à destination des conducteurs de voitures de collection et organise des rallyes à bord d’anciennes. Il a notamment écrit Les 40 Plus belles routes d’ItalieLes Plus belles routes de France et Guide de voyages en voiture de collection. Le dernier ouvrage cité a connu cinq rééditions. La dernière ressence pas moins de 188 feuilles de route et 290 hébergements mis à disposition par des collectionneurs. Les circuits touristiques proposés peuvent aussi bien convenir aux novices qu’aux habitués mêlant passages obligés et parcours plus confidentiels pour les pilotes avides de nouvelles expériences dans des paysages peu connus.

Prêts à embarquer avec Alexandre Pierquet et Classic Hub et à partir à la découverte des plus beaux circuits ? Allons-y ! 🚗

À la découverte d’une communauté de passionnés

L’ambition d’Alexandre Pierquet est avant tout de partager son plaisir de conduire à son lecteur ou plutôt, de lui donner envie. Avant de proposer des routes, donc des lignes, il présente des points, des pistes d’hébergements, de jalons, des étapes de stationnement entre les trajets. Les chambres d’hôtes, les gites, les auberges, les campings ou les restaurants cités ont tous été choisis pour leur teinte rétro en harmonie parfaite avec le charme désuet des prestigieuses voitures anciennes. Chacun de ces lieux-étapes est tenu par des personnes proches du cercle des passionnés de voitures anciennes lorsqu’ils ne sont pas eux-mêmes collectionneurs. Ainsi, ils sont en mesure de proposer des outils pour les ajustements mécaniques (housse de protection, booster, compresseur, huile moteur, kit de nettoyage), des garages privés pour sécuriser la voiture, des repas adaptés aux désagréments de la route ; en somme, tout ce qu’il faut pour ravir les conducteurs. 

Certains hébergements premium sont taillés pour récupérer parfaitement d’une journée éprouvante avec spas et soins, idéaux pour se détendre à l’arrivée. On peut alors dire que la valeur ajoutée de ces points recommandés par Alexandre Pierquet se situe aussi dans le contact humain inégalable qu’ils garantissent.

Ces passionnés, locaux de la région que vous visitez en automobile de collection, connaissent les routes que vous empruntez comme leur poche et sauront vous donner les conseils adéquats. Sont également listés – tout au long de ces 146 pages – les points de rassemblement immanquables des férus de voitures vintage : les musées, les salons, les concours, les courses, les événements, de quoi garder des souvenirs mémorables. Mais le cœur du livre tient dans la programmation des itinéraires : ce sont 34 000 kilomètres de routes touristiques mythiques qui sont décrites à en faire mourir d’envie.

Des circuits sur mesure pour redécouvrir nos terroirs

Alexandre Pierquet donne des clés aux amateurs de sensations fortes qui s’engagent dans la vogue du voyage en voiture de collection. Les routes retenues par le guide sont des Nationales qui plongent les passagers dans une certaine ambiance nostalgique,  rappelant les trajets de vacances. Elles permettent aussi de passer devant des éléments désormais fondus dans le paysage, désuets mais tout de même fabuleux : des vieilles bornes routières, des anciens panneaux Michelin, des publicités peintes à même les murs ou encore de vieux garages.

Du trajet de la route Pyrénéenne – parcours sinueux de 942 km et 34 cols – à celui de la route reliant l’Atlantique à la Méditerranée, on redécouvre la France dans ce qu’elle a de plus onirique. Parmi ces trajets, des chemins incontournables tels que la route des vins d’Alsace ou la route des Grands Alpes ; le passage de la végétation aux alpages, la fraîcheur matinale dans les cols, le rythme lent et méditatif dans les virages des lacets alpestres, les séries d’épingles, les freins qui couinent dans les descentes. 

Avec souffle, il transmet toute l’émotion d’une traversée dans les cirques rocheux, toute la splendeur de la contemplation des points bleus à l’horizon. Alexandre Pierquet nous dépeint un tableau dans lequel chaque ligne esquisse une intuition de panoramas majestueux. Honnête, le journaliste-pilote ne tait malgré tout pas l’épuisement que peut lui procurer le roulage, la lassitude qui oscille parfois avec le plaisir. L’ancienne s’apprivoise comme une bête sauvage d’autant plus dans les chemins escarpés et vallonnés de la haute montagne. Enfin, l’ouvrage propose aussi des trajets moins connus comme la Voie de La Liberté, route commémorative de la Libération de la France qui ajoute une touche d’hommage historique à la beauté de la nature.

Alexandre Pierquet retrace avec pédagogie et passion une foule inépuisable de circuits pour tous les profils de conducteur : aventurier, sportif, contemplatif.

Interview

Nous avons eu la chance d’entrer en contact avec l’auteur afin de lui poser quelques questions pour qu’ensemble, Alexandre Pierquet, l’équipe Classic Hub et vous, nous puissions partager un moment entre passionnés d’anciennes.

Quelle a été votre première voiture ? 

Une coccinelle que j’ai acheté à 18 ans, une fois mon permis en poche, le vendeur était un agent de Police, qui habitait a côté de la maison.

Quelle voiture extraordinaire, je me rendais en cours avec et elle me servait aussi pour partir en vacances, cette acquisition m’a permis de me frotter à la mécanique, mon budget entretien étant très limité.

J’ai souvenir d’avoir remplacé le ressort du carburateur avec un trombone le temps de trouver la pièce de rechange…

Quand et où a eu lieu votre premier rallye ?

Mon premier rallye était en 2006 dans le Jura, effectué en MGC GT de 1967, j’avais mon fils de 10 ans comme navigateur. On s’en est bien sorti puisque nous avons ramené une coupe. Cela a été une véritable révélation, mais j’étais loin de me douter que j’en organiserais aujourd’hui. 

Je continue à affectionner les rallyes dans le Jura, pour la beauté des routes et les difficultés des itinéraires, même si de nos jours, je suis plus souvent dans le baquet du navigateur, car ce sont les enfants qui ont pris le volant. D’avoir l’expérience de connaitre les deux postes ( Pilote et co-pilote) est une source d’inspiration pour organiser des rallyes comme tout le monde les aime. 

Qu’est-ce qui vous a donné l’envie de partir à la découvertes des routes ? 

Les rencontres, la liberté, l’évasion ! J’en ai fait une maxime :  « voir la route comme au cinéma avec comme écran : votre pare prise. »

J’aime à dire qu’il faut tomber en panne… Grâce aux pannes on rencontre des gens incroyables, c’est l’aventure qui vous permet d’avoir des choses intéressantes à raconter en rentrant. Aujourd’hui, le plus important reste le partage de la passion automobile et mes travaux d’éditions sur les roadtrips ou encore l’organisation de rallyes en voiture de collection qui me comble de bonheur :  

Quel est votre plus beau voyage ?

Mon plus beau roadtrip vous voulez dire ? Il y en a tellement…

On se souvient évidement du tout premier : avec une Peugeot 304 cabriolet sur la côte d’Azur, j’avais 19 ans, c’est l’étincelle qui a mis le feux aux poudres de ma passion. Si je devais faire un classement, je dirais que le roadtrip que j’ai fais en Australie, avec un vieux 4×4, accompagné de mes enfants à été incroyable tant l’aventure humaine fut riche. Elle nous a permis de faire des découvertes plus importantes que les paysages.

Mais j’ai aussi à l’esprit d’avoir ramené par la route une Volvo 122S du nord de la Suède… 3000 km de bonheur. 

Quel est l’endroit que vous préférez au monde, où vous vous sentez bien tout simplement ? 

Un garage ! son odeur, ses outils, la promesse de voir la magie mécanique opérer. 

Mais pour rouler, l’endroit que je préfère au monde doit associer des routes panoramiques, gastronomiques et sportives. En les cherchant aux quatre coins du monde, je me suis rendu compte que la France réunissait tous les critères. Chaque région a ses spécialités, elles sont si variées qu’on les retrouve dans chaque pays. C’est l’amour de la France et de ses régions qui m’a donné l’idée d’éditer le « guide de voyages en voiture de collection ».

Celui de voir des sourires derrière des volants.

Un grand merci à Alexandre Pierquet d’avoir pris le temps de se confier à nous. L’ensemble de ses ouvrages est disponible à la vente

retrouvez ces publications ici : https://bedandhistoricmotors.com/boutique-bed-and-historic-motors/#anchor5